L'institut Nord-Sud

English

Événements

Déclencher la révolution des données à l’échelle nationale : un premier examen des possibles objectifs, cibles et indicateurs du programme de développement après 2015 atelier de méthodologie et de planification

nov 21 2013

21 novembre 2013
Fondation des Nations Unies, New York

À l’approche de la date butoir de 2015 pour les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), les délibérations et les négociations s’intensifient sur la forme que devrait prendre le nouveau cadre. Tous s’entendent que le cadre du programme de développement après 2015 devrait, comme les OMD, inclure des objectifs, des cibles et des indicateurs, mais que l’architecture qui définit ce programme devrait différer des OMD sur certains aspects d’importance. Le cadre sera sans doute universel; il s’appliquera à tous les pays, mais il comprendra des cibles fixées par les pays. Le cadre devrait aussi aborder un éventail plus large de sujets plus complexes et mesurer les progrès du développement selon les objectifs du programme après 2015 de manière globale. Pour appuyer ce nouveau cadre, une « révolution des données » a été déclenchée; une révolution qui permettra aux gouvernements et aux décideurs d’assurer un meilleur suivi des progrès du développement et de fournir aux gens l’information dont ils ont besoin pour exiger davantage de leurs gouvernements.

Dans ce contexte, l’Institut Nord-Sud et le Centre for Policy Dialogue, en collaboration avec Southern Voice on Post-MDG International Development Goals, sont à la tête d’une initiative appelée « Déclencher la révolution des données à l’échelle nationale : un premier examen des possibles objectifs, cibles et indicateurs du programme de développement après 2015. » Cette initiative vise à appliquer une sélection de possibles objectifs, cibles et indicateurs à un certain nombre de pays à faible revenu, de pays à revenu intermédiaire et de pays à revenu élevé. Ce faisant, elle évaluera la pertinence des données disponibles pour mesurer les progrès du développement après 2015 à l’échelle nationale, dans le but d’éclairer les débats et les décisions sur l’architecture et les priorités de la « révolution des données ». Elle recensera également les défis et les occasions que peut proposer un cadre après 2015 universel et pertinent pour le pays.  De plus, nous espérons renforcer la capacité des groupes de réflexion du Sud à contribuer aux processus politiques internationaux qui façonnent le programme de développement après 2015 tout en s’assurant que les processus mondiaux sont éclairés par les réalités à l’échelle nationale.

Dans le but de préciser le concept de cette initiative, le Centre for Policy Dialogue et l’Institut Nord Sud, en collaboration avec Southern Voice on Post-MDG International Development Goals et avec le soutien de la Fondation des Nations Unies et de la Fondation Hewlett, ont convié des experts de partout à travers le monde à un atelier de méthodologie et de planification qui se tiendra le 21 novembre 2013 à New York. Cet atelier porte sur la raison d’être et les objectifs de l’initiative, la sélection des pays, les critères de sélection, l’examen des objectifs, des cibles et des indicateurs, ainsi que les plans de mise en oeuvre et de sensibilisation de l’initiative.

Une initiative de l’Institut Nord-Sud et du Centre for Policy Dialogue en collaboration avec Southern Voice on Post-MDG International Development Goals et avec le soutien de la Fondation des Nations Unies et de la Fondation Hewlett