L'institut Nord-Sud

English

Publications

L’ALENA et la mobilité des travailleurs hautement qualifiés : le cas des infirmières canadiennes

Pub Cover

L’ALENA et la mobilité des travailleurs hautement qualifiés : le cas des infirmières canadiennes

Publié le 1 novembre 2005

Cet article étudie l’incidence des accords commerciaux sur la mobilité internationale des professionnels de la santé. Il présente une étude de cas sur les répercussions des dispositions relatives à la mobilité de la main-d’œuvre dans les accords commerciaux sur le marché de travail des infirmières canadiennes. Il propose des statistiques sur l’incidence du chapitre 16 de l’ALENA sur les déplacements transfrontaliers des infirmières canadiennes dans les années 1990. On a constaté qu’un nombre croissant d’infirmières canadiennes sont allées travailler aux États-Unis en ayant recours au mécanisme de facilitation de l’ALENA. Cependant, on ne peut pas attribuer cette croissance uniquement à l’accord commercial. Il faut absolument évaluer les conditions du marché du travail national pour comprendre ce déplacement transfrontalier. L’article conclut que les accords commerciaux et la migration internationale du personnel du domaine de la santé ne proposent pas de solutions simples à la pénurie de travailleurs de la santé. Cependant, ils peuvent poser un risque pour les systèmes de santé précaires dans les pays en développement.

Télécharger le PDF